Bernard Maris – Et si on aimait la France

Bernard Maris - Et si on aimait la France

Le livre posthume de Bernard Maris, le texte ayant été envoyé le 2 janvier 2015 soit quelques jours avant l’ignoble massacre. Il se lit rapidement, aborde de façon intelligente la démographie, la géographie, le passé, les coutumes spécifiques, les différentes communautés de notre pays, ou encore le phénomène des « bobos » et la gentrification. Il fait le point sur ce qu’ont dit de nombreux auteurs sur tous ces sujets et critique les pessimistes qui ne parlent que de déclin.

A propos de la fameuse « loi sur le voile » de 2004 (sur laquelle je reviendrai dans un prochain article), j’ai repéré ce passage :

Le maire de Londres, Ken Livingstone, compare l’interdiction du voile aux musulmanes à la stigmatisation des Juifs en 1940. C’est parfaitement idiot. C’est exactement l’opposé. En obligeant les jeunes filles à ne pas être différentes dans l’enceinte neutre, hors société, de l’école, on ne les stigmatise pas. Peut-être ignore-t-il que c’est la soi-disant « race » juive et non la religion de Moïse qui fut stigmatisée et persécutée? Que c’est la chair de l’être juif qui fut atteinte?

Bref, un ensemble de réflexions très intéressantes sur l’Hexagone, originales de la part d’un économiste.

Un entretien de l’auteur : https://www.youtube.com/watch?v=sbNADxAZtc8

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Ecologie, Economie, Histoire de France, Immigration, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s