La Révolution silencieuse (film, 2018)

Allemagne de l’est, 1956 : une minute de silence dans une classe de terminale pour rendre hommage à la répression soviétique impitoyable de l’insurrection de Budapest provoque un scandale national en RDA. Nous sommes cinq ans avant la construction du mur de Berlin (il y avait encore des allers-retours fréquents entre les deux zones de la part de la population), trois seulement après les émeutes de juin 1953 restées dans les mémoires.

Les stigmates laissés par le IIIème Reich étaient toujours présents, on notera que certains élèves descendaient de militants communistes allemands ayant résisté au nazisme et qui ont été parqués dans des camps jusqu’à leur libération par l’Armée rouge.

L’ambiance dictatoriale et malsaine (délation) qui n’est pas sans rappeler La vie des autres est très bien retranscrite. Je ne peux toutefois m’empêcher de remarquer que le niveau de vie des Allemands de l’est était relativement correct, très éloigné de l’enfer stalinien (la population est loin de mourir de faim par exemple).

Un film à voir si on s’intéresse à cette période.

Publicités
Cet article a été publié dans Films, Histoire - Autres, Seconde guerre mondiale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s