George Orwell sur le sionisme et la Palestine

Je viens de terminer la lecture d’un article très intéressant de Giora Goodman sur le site de la revue Agone (lien), où on apprend que l’écrivain britannique avait sur le Proche-Orient une position clairement antisioniste, alors que la plupart des intellectuels de gauche de l’époque – dont plusieurs de ses amis – étaient des sionistes invétérés!

L’opinion exprimée n’est pas sans rappeler celle de Gandhi qui prenait naturellement parti pour ceux qu’on appellera plus tard les Palestiniens. Evidemment c’est le type d’information tue tellement le « politiquement correct » a longtemps imposé de passer sous silence toute critique un peu trop virulente contre l’Etat hébreu!

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Conflit israélo-arabe, Lectures, Seconde guerre mondiale, Shoah. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s