« Dunkerque » ou l’éternel impérialisme culturel anglo-saxon?

J’ai pu voir la dernière production de Christopher Nolan le jour de sa sortie, traitant de la fameuse évacuation miraculeuse du corps expéditionnaires britannique en mai-juin 1940 (presque rien sur la bataille en revanche). Prenant et immersif, ce n’est pas sa qualité cinématographique dont il est question. Le véritable problème est toujours le même en fait : l’absence de soldats autres qu’anglo-saxons dans les blockbusters, même quand ces derniers ont combattu héroïquement. C’est le cas de l’Armée française durant la bataille de France, contrairement à ce que beaucoup imaginent (cf Dominique Lormier). Effet de l’impérialisme culturel, encore une fois, même si dans le film ces combats acharnés dans la ville sont évoqués dans les dialogues… mais jamais montrés!

Précisons qu’on ne voit jamais non plus, ou presque, de soldats allemands, mais ce point peut se comprendre, Nolan a sans doute voulu rajouter un aspect réaliste : dans la véritable guerre, on ne voit que très rarement l’ennemi.

Pour le reste, c’est ce type de scénario qui réveille le nationaliste qui dort en moi!

Publicités
Cet article a été publié dans Films, Histoire - Autres, Histoire de France, Seconde guerre mondiale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s