[Parenthèse] Un exemple de confusion sémantique : le marxisme démocratique des mencheviks

Ayant terminé récemment le livre de référence d’Orlando Figes sur la révolution russe (bientôt chroniqué), une multitude de détails m’ont frappé. Un parmi d’autres était le programme politique de la faction rivale des bolchéviques, issue du même parti d’origine, les menchéviques. Ces derniers que l’on rangerait aujourd’hui du côté des sociaux-démocrates et socialistes réformistes, étaient partisans d’un marxisme orthodoxe… et de ce fait pensaient que la Russie après la chute du tsar devait passer obligatoirement par une phase de démocratie bourgeoise pour arriver au socialisme! Au contraire des bolchéviques voulant brûler les étapes en instaurant leur dictature…

« Marxisme » est un mot qui a tellement été associé aux pires dictatures de l’histoire (on parlait de « marxisme-léninisme »), au totalitarisme, au goulag etc. que l’on a peine à imaginer que les idées originelles pouvaient être diamétralement opposées.

Par exemple, qui a entendu parler de révolutionnaires comme Julius Martov, une personnalité très appréciée si j’en crois l’historien cité?

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Economie, Histoire de la Russie, Première guerre mondiale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s