Marc Ferro – La colonisation expliquée à tous

Les discours idéologisés sur la colonisation, plus généralement le passé colonial de la France, sont partagés globalement entre les « revanchards » et les « repentants ». A mes yeux les deux sont tout aussi irritants l’un que l’autre – surtout vu le contexte actuel dans l’hexagone, on peut largement s’en passer. Marc Ferro est à ranger davantage dans la seconde catégorie, j’ai pu constater parfois dans ses déclarations quelques énormités. Pour autant cet auteur a de grandes connaissances et il serait dommage de passer à côté, même s’il est avant tout un grand historien de … la révolution russe et des deux guerres mondiales.

Donc voici ce livre sorti récemment, dans la collection « expliqué à… » sous la forme d’un entretien, et de ce fait se parcourt rapidement. Je remarque d’emblée que les autres impérialismes dans l’Histoire sont très rapidement expédiés, l’auteur se concentre sur les colonisations européennes à partir du XVème siècle et parle également de la colonisation russe et soviétique. C’est un peu dommage, une approche comparative avec les autres grands empires passés, européens ou non, aurait été intéressante.

Dans l’ensemble toutefois l’ouvrage n’est pas aussi manichéen que je l’aurais pensé, on sent que le professeur connait le sujet qu’il aborde et apporte ses connaissances, traite des conséquences jusqu’à maintenant avec les diverses réactions identitaires dans le monde, par exemple la naissance et la diffusion de l’islamisme radical.

J’ai par moments été déçu quand j’ai repéré des erreurs ou absences, banales il faut l’avouer :

-Les fameuses « pacotilles » du commerce triangulaire, échangées en Afrique contre les esclaves, étaient en réalité peu nombreuses (cf « Atlas des esclavages » de Dorigny et Gainot). Les négriers européens vendaient par exemple des armes qui permettaient aux royaumes esclavagistes africains de capturer encore plus d’esclaves (ce qui entretenait un cercle vicieux…).

-Sur l’Algérie française : Ferro y a enseigné entre 1948 et 1956, il y a trop vu de ses propres yeux l’injustice criante et l’aveuglement de la population européenne, sur son immobilisme politique intenable – ce dont il témoigne à juste titre. Pour autant, comment accuser exclusivement le racisme (indéniable) mais en passant totalement sous silence l’explosion démographique des Algériens, facteur ô combien important pour comprendre la crise qui sévissait? Phénomène que l’on retrouve après les indépendances, sur l’ensemble de l’ancien empire français : impossible de ne pas en parler si on veut comprendre l’immigration postérieure aux indépendances (lire par exemple cet article du Monde : « Le Sahel est une bombe démographique« ).

-Il oublie par ailleurs les véritables raisons qui ont poussé De Gaulle à la décolonisation, avec les citations extrêmement incorrectes rapportés par Alain Peyrefitte… (et pas que pour l’Algérie d’ailleurs, on peut citer le Gabon avec Léon Mba qui s’est vu imposer son indépendance!).

-Dans l’Histoire, ce n’est pas la guerre coloniale qui est ignoble, c’est la guerre. S’imaginer ou sous-entendre que l’homme blanc se livrait à des massacres civilisés sur le sol européen est d’une très grande naïveté (cf Daniel Lefeuvre, 2006). Marc Ferro le sait très bien naturellement, mais il ne le précise pas.

-Il n’est pas exact de dire que la décolonisation française de l’Afrique subsaharienne a été pacifique, il oublie la rébellion de l’UPC au Cameroun ou encore l’insurrection malgache de 1947.


Malgré ces quelques reproches, l’entretien reste très agréable et instructif. L’historien met en lumière les paradoxes comme l’anticolonialisme officiel des Etats-Unis, pourtant eux-mêmes très impérialistes, ou encore la vision de la presse et du cinéma sur les Empires. La qualité est donc au rendez-vous, même s’il est à compléter avec d’autres points de vue bien sûr.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Economie, Esclavage, Films, Histoire - Autres, Histoire de France, Histoire de l'Algérie, Histoire de l'Espagne, Histoire de l'Indochine (Vietnam, Cambodge, Laos), Histoire de la Chine, Histoire de la Russie, Histoire de la Tunisie, Histoire des Etats-Unis, Histoire du Maroc, Immigration, Islamisme, Lectures, Première guerre mondiale, Seconde guerre mondiale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s