Ayn Rand nous parle du mondialisme!

C’est le capitalisme qui a fait faire à l’humanité ses premiers pas vers la liberté et une façon de vivre rationnelle. C’est le capitalisme qui brisa les barrières nationales et raciales au moyen du libre-échange. C’est le capitalisme qui abolit le servage et l’esclavage dans tous les pays civilisés du monde. C’est le Nord capitaliste qui détruisit l’esclavage du Sud agrarien-féodal aux États-Unis.

Ayn Rand – La vertu d’égoïsme, Chapitre VII – Le racisme

Ce passage m’avait partiellement surpris quand j’ai survolé cet essai. L’apôtre américaine du capitalisme décomplexé reprend ainsi dans des mots similaires ce qui était écrit dans le premier chapitre du Manifeste du parti communiste (on peut se demander si Marx et Engels ne faisaient pas l’apologie du capitalisme en fin de compte).

Ce côté « destructeur de barrières » me fait m’interroger sur l’aveuglement de certains « identitaires » considérant ce système économique comme l’horizon indépassable de notre temps – tout en vomissant ses conséquences ensuite avec l’immigration de masse…

C’est la principale raison pour laquelle je n’ai pas apprécié le livre « prophétique » de Jean Raspail Le camp des saints, très souvent cité depuis les drames des réfugiés – en plus du fait que ce type de littérature entretienne l’amalgame idiot entre racisme et défense raisonnable de la nation et de ses frontières. Il faut dire que toutes les bêtises gauchistes sans-frontiéristes entendues depuis des décennies ont beaucoup aidé sur ce point!

A l’inverse j’apprécie beaucoup les réflexions d’Alain de Benoist, un des rares intellectuels de ce courant de pensée à faire une critique cohérente de l’immigration, avec un discours anticapitaliste radical. Un peu comme du Soral, mais sans la vulgarité et l’outrance, et avec une sensibilité écologiste en plus (il est partisan de la décroissance). J’ai pu lire un peu sa revue Eléments, sans être complètement sur la ligne des rédacteurs je dois dire que j’ai trouvé les entretiens et les articles présents très enrichissants. Si Alain de Benoist est parfois qualifié « d’extrême-droite » (cf cet article du Monde), c’est alors l’extrême-droite la plus socialisante, tiers-mondiste et même antiraciste jamais trouvée…


Pour en revenir à Ayn Rand et le chapitre en question (je ferai un article séparé pour l’essai) : la célèbre (du moins chez l’Oncle Sam) philosophe américaine s’opposait au monstrueux racisme institutionnel existant dans de nombreux Etats de l’ancienne Confédération, mais également à la discrimination positive qui se mettait en place en faveur des Afro-Américains. Ses remarques sont justes sur cette dernière, vu qu’elle n’était rien d’autre que la continuation du racisme sous d’autres formes.

Et pourtant je ne peux m’empêcher de remarquer une énorme absence quand elle parle des individus privés de leurs droits légitimes. Elle oublie tout simplement qu’avant les Blancs et les Noirs en Amérique, il y avait d’autres populations qui habitaient les territoires des Etats-Unis! Elle était tellement aveuglée par la liberté promise par le rêve américain qu’elle en a oublié l’existence des Amérindiens!

Au final, cette absence est-elle un aveu de faiblesse par rapport au constat des limites de la planète (cf Serge Latouche – L’âge des limites)? Un simple regard sur le passé expansionniste des Etats-Unis au XIXème siècle suffit à jeter le trouble sur cette fameuse « liberté » capitaliste.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Ecologie, Economie, Histoire des Etats-Unis, Immigration, Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s