Colors (film, 1988)

Colors

Voici un film qui rejoint l’actualité très médiatisée sur les violences dont sont victimes les Afro-américains, mais dans un tout autre registre puisqu’il s’agit ici du « black on black crime », autrement dit les violences intra-communautaires – thème qui sera abordé plus tard dans Boyz N The Hood et Menace to Society. Donnant le point de vue de deux policiers (blancs) confrontés aux problèmes des gangs de Los Angeles, notamment les « Bloods » et les « Crips » qui font régner la terreur, ainsi qu’un troisième qui lui semble être multi-ethnique bien qu’à dominante hispanique, il n’est pas manichéen, les problèmes sociaux sont évoqués à un moment dans les dialogues, sur les raisons qui poussent cette jeunesse dans la violence.

Curieusement on le voit assez mal noté sur internet alors qu’il a probablement influencé d’autres films du genre (je pense à Training Day qui m’avait bien marqué). Pour ma part je l’ai beaucoup apprécié, rien que pour le morceau d’Ice-T dans la bande originale ainsi que l’ambiance qui se dégage plus généralement.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Criminalité, Films, Histoire des Etats-Unis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s