Un entretien de Jacques Baud pour comprendre le terrorisme

J’avais lu de lui « La guerre asymétrique ou la défaite des vainqueurs », ouvrage de grande qualité. Je jetterai un coup d’oeil à son dernier livre, les remarques qu’il fait dans cet entretien de treize minutes sont à la fois pertinentes et dérangeantes.

La comparaison avec le bombardement stratégique me paraît très juste, même si deux corrections me paraissent importantes à apporter :

-Pour les bombardements contre l’Allemagne, ces derniers étaient d’abord le fait des Britanniques, notamment de la stratégie de Sir Arthur Harris. Par exemple le bombardement de Hambourg est surtout le fait de la RAF alors que les Américains voulaient justement, au départ, éviter les massacres de civils inutiles – cf « Inferno » de Keith Lowe. Par la suite ils évolueront et n’auront plus aucun scrupule comme le montrera le sort des Japonais (cf le bombardement de Tokyo cinq mois avant Hiroshima…).

-Remarquons enfin qu’il y a plusieurs types de bombardements stratégiques : il peut très bien s’agir de s’attaquer au complexe militaro-industriel ou à l’économie de l’adversaire. Celui qui nous intéresse dans ce sujet est celui qui a pour seul but de démoraliser les populations civiles : on parle de « bombardement de terreur » ou « moral bombing ». Là on peut sans hésiter comparer cette pratique avec le terrorisme aveugle.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Histoire - Autres, Islamisme, Lectures, Seconde guerre mondiale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s