Un documentaire sur l’immédiat après-guerre : « Après Hitler »

Rapatriement massif de millions de prisonniers et travailleurs réquisitionnés en Allemagne, désarroi des populations civiles proches de la famine, vengeance contre les populations allemandes, épuration sauvage dans de nombreuses régions européennes, reconstruction pénible et laborieuse mais qui s’accomplit tant bien que mal, expulsion de millions d’Allemands de l’est, le « rideau de fer » qui s’installe et le plan Marshall, blocus de Berlin et construction de la toute nouvelle RFA etc. Tous ces sujets abordés sont présents dans le livre de Keith Lowe « L’Europe barbare », je n’ai donc pas eu de grandes surprises avec ce documentaire, mais tout cela est utile à rappeler, il était original et pertinent.

Quelques aspects me paraissent néanmoins critiquables :

-D’abord, défaut typique des documentaires modernes, il y a le fait que les images ne soient que rarement situées et datées et que seule la voix du narrateur donne des indications, par ailleurs souvent vagues. Cela ouvre la voie à toute sorte de manipulation.

-L’oubli de l’invasion soviétique de la Manchourie, comme dans le dernier épisode de « Apocalypse, la Seconde guerre mondiale » d’ailleurs. C’est tout de même un événement crucial pour comprendre la capitulation du Japon et les débuts de la guerre froide en Asie, notamment la victoire du PCC à la fin de la guerre civile chinoise puis la guerre de Corée.

-Enfin, même si cela peut paraître choquant aujourd’hui, on a trop tendance à oublier que le communisme (plus précisément : bolchévisme/léninisme, le modèle soviétique) jouissait d’une véritable popularité. Keith Lowe le reconnaissait sans ne jamais nier que ces dictatures étaient très dures. La réforme agraire par exemple a permis aux nouveaux régimes d’Europe de l’est d’obtenir de vrais soutiens de la part des populations. Etre qualifié de stalinien pendant longtemps n’était pas une insulte!

———–

Je précise un point de mon discours pour rejoindre l’article précédent : je suis contre une quelconque repentance de la part de la France -Vichy, guerre d’Algérie, traites négrières… – mais je suis tout aussi contre une repentance qui serait musulmane (les musulmans devraient s’excuser d’être musulmans, comme s’ils étaient tous coupables de Daesh?) ou encore une autre qui consisterait de s’excuser d’avoir été communiste! Toutes ces attitudes procèdent de la même logique absurde de responsabilité collective…

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Documentaires et autres, Histoire - Autres, Histoire de France, Histoire de la Russie, Histoire des Etats-Unis, Shoah. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s