L’aspect totalitaire de la publicité…

L’autre jour je discutais tranquillement avec un ami sur le logiciel Skype. Et soudain, une horrible publicité est apparue dans la fenêtre de conservation. Moi qui pensais être à l’abri avec « Adblock Plus ». J’ai finalement réussi à la bannir en utilisant plusieurs astuces. Mais cette intrusion inopportune a quelque chose d’effrayant.

Ces publicités sont aux démocraties libérales ce que la propagande était aux régimes communistes. D’ailleurs on le voit bien dans Good Bye, Lenin! abordant la transition à l’économie de marché en RDA, le passage avec « Coca-Cola » est marquant.

Elles enlaidissent tout, les paysages, les magazines (le numéro du Point que j’ai cité plus bas m’a fait rappeler la raison pour laquelle je ne lisais plus ce type de revues), entraînent un véritable gaspillage de papiers, encombrent les boîtes aux lettres et boîtes mail (les fameux « spam »). Et ça me rappelle tout un tas de citations et d’exemples :

-Le film 99 francs, un peu lourd mais dont le thème est très intéressant, ou encore Invasion Los Angeles de John Carpenter que j’avais déjà recensé.
-La fameuse citation de Patrick Le Lay sur le temps de cerveau humain disponible.
-Le mensuel Hara-Kiri (l’ancêtre de Charlie Hebdo) qui s’acharnait sur la publicité.
-Une pique de Pierre Desproges contre Jacques Séguéla : « une société sans publicité, c’est aussi inconcevable qu’un poisson sans bicyclette« .
-Dans la série Futurama se passant en l’an 3000 les publicités sont envoyées directement… dans les rêves!
-L’activité de téléprospection proposant de très nombreux emplois… consistant à harceler les gens à domicile!
-La campagne de marketing dans l’album « Obélix et compagnie » pour faire écouler le stock de menhirs complètement inutiles aux Romains…
-Le linguiste Noam Chomsky traitant du « lavage de cerveau en liberté » : https://www.monde-diplomatique.fr/2007/08/CHOMSKY/14992, pour qui les médias allemands sous le IIIe Reich « ont repris les techniques de marketing mises au point… par des publicitaires américains. » !

Et il va de soi que la publicité n’est jamais gratuite. Les fortunes colossales dépensées dans ce secteur doivent bien être renflouées… c’est au final le consommateur qui paie!

Conclusion : un programme politique qui se voudrait véritablement subversif proposerait une interdiction pure et simple de la publicité!

Article modifié

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Ecologie, Economie, Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’aspect totalitaire de la publicité…

  1. Ping : Pour la suppression des panneaux publicitaires! | Blog-notes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s