Une chose frappante dans les films sur la guerre du Vietnam…

Dernièrement je viens de revoir avec grand plaisir Platoon, qui avait été récompensé comme il se doit en 1987 (quatre oscars), narrant les combats acharnés dans la jungle. Mais il y a un aspect étonnant dans la quasi-totalité des films américains consacrés au conflit : l’absence de l’armée sud-vietnamienne. A croire que le cinéma a reproduit inconsciemment tous les stéréotypes de l’Etat « fantoche »! Il y a bien eu quelques exceptions, le troisième volet d’Oliver Stone Entre ciel et terre montre bien le régime de Diem (sous un jour peu reluisant par ailleurs), mais généralement le spectateur pourrait presque croire que les affrontements n’ont eu lieu qu’entre l’armée américaine et et le Viet-Cong! Comme s’il n’y avait eu aucune guerre civile entre Vietnamiens…

Est-ce du à une forme d’américanocentrisme? A une volonté de simplifier l’histoire? Ou encore de donner raison à leur adversaire, ayant ainsi une image d’unique représentant du peuple vietnamien? Peut-être tout ça à la fois. On constate en tout cas que la période 1973-1975 entre les accords de Paris et la chute de Saïgon, phase finale de la guerre, n’a jamais été traitée à Hollywood.

Publicités
Cet article a été publié dans Films, Histoire de l'Indochine (Vietnam, Cambodge, Laos), Histoire des Etats-Unis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s