[Jeux video et propagande] Je viens de terminer « Call of duty 4 – Modern Warfare »…

Depuis le temps que je voulais finir ce jeu sorti fin 2007…  chose faite, enfin. Rien à dire sur sa qualité, il est très immersif, nerveux et intense comme je l’attendais.

Le scénario n’est pas développé le moins du monde. En revanche on sent l’idéologie sous-jacente qui s’en dégage. Des gentils Anglo-saxons vont affronter des méchants Arabes et des méchants Russes. Il y a un je-ne-sais-quoi qui me rappelle l’actualité.

Pour les Arabes on ne connaît pas trop l’idéologie de l’ennemi que l’on affronte. Ce dernier parle bien d’unité, ça pourrait être aussi bien du panarabisme que du panislamisme, le baasisme aussi bien que l’Etat islamique. Notons la présence d’une « arme de destruction massive »… et le dirigeant arabe s’appeler « Al-Asad »! Pure coïncidence, bien sûr…

Plus intéressant, la Russie est prise dans une guerre civile entre un gouvernement loyaliste et des rebelles « ultranationalistes ». Novlangue moderne pour diaboliser les adversaires des Etats-Unis si j’en crois Noam Chomsky :

La menace primordiale contre le Nouvel Ordre dirigé par les USA est le nationalisme du Tiers monde, appelé « ultranationalisme ». Ce sont des régimes répondant aux exigences populaires en faveur d’une amélioration immédiate du niveau de vie des masses et d’une production axée sur les besoins domestiques. Les planificateurs voient à ce que ces régimes n’existent pas ou sinon, de les écarter et d’installer à leur place des gouvernements qui favoriseront les investissements privés étrangers, la production axée sur l’exportation et le droit de réinvestir les profits hors du pays. Les USA s’attendent à devoir compter sur la force, et nouent des alliances avec les militaires- «  les moins antiaméricains de tous les groupes politiques en Amérique latine », de sorte qu’on peut leur faire confiance pour écraser tous les groupes populaires indigènes qui échapperaient à leur contrôle. Une étude du système interaméricain publiée par ( RIIA, Royal Institute of International affairs) à Londres concluait : «  Alors que les USA ne s’intéressent à la démocratie que pour la forme, leur véritable engagement va à «  l’entreprise privée et capitaliste ». Lorsque les droits des investisseurs sont menacés, la démocratie doit s’effacer. Des gouvernements parlementaires furent supprimés ou renversés, avec le soutien des américains et parfois même leur intervention directe : ce fut le cas en Iran en 1953, au Guatémala en 1954 (et en 1953), au Brésil en 1964, au Chili en 1973, etc…

Rappelons que les Serbes ont eu droit à ce traitement médiatique injurieux (qui n’a jamais cessé), alors que l’appellation moins pompeuse de « nationaliste » aurait largement suffi.

J’ai pu trouver en cherchant un peu un article de 2011 du blog de Michel Collon, visiblement la suite de la série est encore pire…

Evidemment beaucoup de joueurs ne prennent pas au sérieux la propagande US tellement la ficelle est grosse. D’autres au contraire l’ont complètement intériorisée, et là c’est nettement plus grave!

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s