Huitième tome de « Ad Astra »

Ad Astra 8
La deuxième guerre punique se poursuit devant Nola en -215 où une deuxième bataille a lieu, opposant toujours Romains désireux de se venger de l’humiliation de Cannes aux Carthaginois qui disposent de redoutables cavaliers numides. Cette fois-ci l’auteur prend quelques libertés (ce qu’il l’admet dans la postface) pour insérer une revanche personnelle… on se rapproche des mangas de type « shonen », mais ce n’est pas trop grave. La seconde moitié de ce tome nous fait faire un bond de trois ans un peu déroutant et nous emmène en Sicile avec le siège de Syracuse et l’introduction du célèbre savant Archimède (qu’on voit sur la couverture).

Un manga historique toujours aussi efficace!

Publicités
Cet article a été publié dans Antiquité, Histoire - Autres, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s