[Parenthèse] Sur l’amalgame de l’hostilité à l’immigration avec le racisme…

Que toutes les nations de tous les continents devraient avoir le droit de réguler les flux migratoires venant de l’extérieur, voilà qui me paraît être une évidence. Une politique migratoire devrait pouvoir se décider librement et souverainement au même titre qu’une politique économique et sociale.

Pourquoi alors le racisme s’invite dans un tel débat? Ce dernier est historiquement une idéologie d’agression et de domination qui avait comme objectif d’asservir d’autres peuples et absolument pas de protéger des nations. La colonisation génocidaire du continent américain et les différentes traites négrières qui l’ont accompagnée (migrations forcées), le nazisme et son gigantesque projet de colonisation de peuplement (Generalplan Ost) avec en plus un IIIème Reich qui terminait la guerre en 1945 avec des millions de
travailleurs-esclaves réquisitionnés sur les territoires conquis ou encore l’apartheid en Afrique du Sud, régime abject imposé par… des descendants d’immigrés européens à la population africaine autochtone! Trois exemples qui démentent tout amalgame entre hostilité à l’immigration et racisme!

L’autre jour en allant à la médiathèque je me suis rendu compte que les livres consacrés à l’immigration ont la même cote (325 dans la classification Dewey) que ceux sur la colonisation! Il y a des signes qui ne trompent pas…

Pourquoi alors une telle confusion a été semée dans les esprits? Il se trouve que des « antiracistes » ont interprété leur combat tout ce qu’il y a de plus légitime avec l’idée que les frontières devaient être abolies (ce qui est un contresens, les migrations massives sont le meilleur moyen de rendre violemment xénophobe une population qui ne l’est pas à l’origine…) ; qu’à l’inverse, des personnalités parfois ouvertement racistes se sont approprié le débat sur l’immigration. Ces dernières ont sans doute la plus grande part de responsabilité dans la fermeture du débat, jouant à merveille leur rôle d’épouvantail (inconsciemment ou pire encore, sciemment…).

A titre d’exemple : l’Inde qui a construit un mur de séparation autour du Bangladesh n’est pas forcément un modèle à suivre, en tout cas ce n’est absolument pas « raciste ». Plus proche de nous, le même constat se fait avec un Viktor Orbán diabolisé et hué ces derniers mois… sauf qu’il est ridicule de l’accuser de défendre les Hongrois en Hongrie!

Même les droits de l’homme sont injustement invoqués (ou attaqués). Nulle part il n’est inscrit, que ce soit dans la Déclaration de 1789, la Déclaration Universelle de 1948 ou encore la Convention européenne de 1950, que les Etats ont le devoir d’accepter n’importe quel migrant. C’est même le contraire qui est sous-entendu quand on y regarde de plus près! L’article 3 de la DDHC pose comme principe la souveraineté nationale, l’article 4 limite la liberté à « ce qui ne nuit pas à autrui », l’article 13 de la DUDH garantit la liberté de circulation, mais… à l’intérieur des Etats!

Le droit de l’homme le plus essentiel, c’est avant tout de pouvoir vivre normalement dans son pays d’origine sans avoir le besoin d’émigrer!

L’aboutissement de tout ce non-dit, du déni de réalité, de toute cette police de la pensée, se trouve dans une explosion de haine, autrement dit l’effet inverse recherché. Il y a un peu moins d’un an j’ai pu ainsi voir sur internet énormément de commentaires se réjouissant des naufrages de migrants en Méditerranée. Et je n’ai pas été plus surpris que ça…

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Esclavage, Histoire - Autres, Immigration. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s