Training Day (film, 2001)

Training day

Je n’attendais pas grand chose de ce film, dont je m’étais procuré le DVD à un prix très bas. J’imaginais déjà le scénario rempli de clichés. Les critiques étaient assez bonnes, je m’étais donc laissé tenter. J’ai été littéralement bluffé : pas une minute d’ennui (c’est rare), la prestation de Denzel Washington époustouflante, rendant d’ailleurs obligatoire la vision du film en version originale.

L’histoire est centrée sur la dualité entre les deux policiers de la brigade des stupéfiants à Los Angeles, l’un novice et idéaliste qui est mis à l’essai le temps d’une journée (qu’il ne sera pas prêt d’oublier) ; l’autre, disons, « expérimenté » et « réaliste ». C’est du moins ce que l’on peut croire au début. Le spectateur découvre progressivement un monde de violence, de corruption, de ségrégation ethnique avec les gangs afro-américains et latinos, où la police, pour ne pas dire l’Etat, est une mafia comme une autre… Malgré tout la morale est présente, par exemple en accomplissant de bonnes actions l’un des personnages sera finalement récompensé ensuite.

Bien que la fin soit un peu prévisible (un des rares défauts), Antoine Fuqua a réalisé une perle dans le genre.

Publicités
Cet article a été publié dans Criminalité, Films, Histoire des Etats-Unis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s