Un entretien de Francis Cousin sur les migrants

Francis Cousin est un philosophe que j’ai découvert récemment, je n’ai encore rien lu de lui mais il est visiblement dans la même ligne que Michéa. Les sujets traités dans cet entretien du site fort sympathique Agence Info Libre sont multiples : le spectacle de la marchandise, la crise des migrants et « l’armée de réserve du capital » chère à Karl Marx, le rôle des Etats-Unis ainsi que le terrorisme.

En fait l’immigration est vraiment un sujet montrant l’imposture des clivages politiques tels qu’on les imagine habituellement. L’extrême-gauche devrait être contre l’immigration si elle était vraiment fidèle à ses idées! On peut lire par exemple l’article du site Comité Valmy « Quand le PCF était souverainiste et protectionniste » pour se rendre compte de l’égarement actuel de ce bord politique (je me demande ce qu’il en est des socialistes sur ce point, il y a probablement des similitudes dans leur passé).

Le philosophe revient sur la photo du petit enfant kurde qui a rapidement fait le tour du monde : impossible, du moins en ce qui me concerne, de ne pas voir l’énorme manipulation. Pour un enfant, seul, que les médias occidentaux montent en épingle, combien d’autres ont été oubliés, passés sous silence comme s’ils étaient invisibles?

Cette video est aussi un message à ceux qui entretiennent la haine de la France avec la « repentance », se croyant subversifs mais qui ne font que répéter l’idéologie dominante, un certain mondialisme pro-américain. Alors que les plus grands colonisateurs, dans la pire forme de colonisation qui soit (génocidaire), furent les Etats-Unis! Quand on pense que ces derniers osent ensuite donner des leçons au monde entier sur la liberté et les droits de l’homme!

Qu’on se souvienne également de la campagne anti-française ayant eu lieu avant l’invasion de l’Irak en 2003, la France de Jacques Chirac ayant eu l’outrecuidance de s’opposer à cette guerre criminelle… Curieusement la culture de la repentance n’a pas provoqué de mea culpa officiel de la part des Américains. Quand on voit le succès indécent de productions comme American Sniper, révélant le spectacle, plus précisément l’impérialisme culturel, dans toute sa splendeur…

Le seul véritable point de désaccord pour ma part se trouve dans la désinformation citée à la fin de la video (37ème minute). Je ne pense pas que les médias « disent le faux par essence », j’ai plus l’impression que souvent ces derniers mélangent systématiquement mensonges et vérités, rendant la désinformation d’autant plus efficace.

Un entretien stimulant en tout cas!

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Economie, Esclavage, Histoire - Autres, Histoire de France, Histoire de l'Algérie, Histoire des Etats-Unis, Immigration, Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s