Josey Wales hors-la-loi (film, 1976)

 Josey Wales hors la loi

Dans la continuité du précédent article, voici un film qui, quand il était passé à la télévision, m’avait beaucoup surpris, presque dérangé. On voyait des nordistes dans le rôle de méchants de l’histoire, un sudiste (Josey Wales/Clint Eastwood) dont la famille avait été massacrée par des irréguliers nordistes, qui s’engage par vengeance dans leurs équivalents confédérés, puis qui voyait à la fin de la guerre ses camarades francs-tireurs exécutés froidement alors même qu’on leur promettait l’amnistie! Voilà qui détonnait avec l’image des méchants sudistes esclavagistes (un aspect d’ailleurs absent du film). Cet épisode de la guerre de Sécession est inspiré des actions des « Bushwackers » et des « Jayhawkers », ces bandes qui mélangeaient guérilla, pillage et toutes sortes d’exactions à l’encontre de l’autre camp. Un des plus célèbres épisodes reste le massacre de Lawrence commis par la bande de William Quantrill le 21 août 1863.

La guerre civile en elle-même ne concerne que les premières minutes du film, ce qui suit est une longue chasse à l’homme dans le contexte d’après-guerre, où le héros, traqué par des chasseurs de primes et les forces de l’Union, rencontrera de nombreux protagonistes, parmi lesquels un vieux Cherokee spolié (rappelons, c’est un fait peu connu, que des Amérindiens ont combattu dans les deux camps).

Un grand western.

Publicités
Cet article a été publié dans Films, Histoire des Etats-Unis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s