Park Kun-Woong, Chung Eun-Yong – Massacre au pont de No Gun Ri

 Massacre au pont No Gun Ri

Outre son terrible bilan humain, la guerre de Corée de 1950 à 1953 a dévasté la péninsule. Comme toute guerre civile les exactions ont eu lieu de part et d’autre ; en revanche les massacres commis par l’armée américaine au début du conflit sont peu connus. Celui du pont de No Gun Ri du 26 au 29 juillet 1950 est l’objet de cette volumineuse bande dessinée (six cents pages). Autant le dire tout de suite : elle est choquante par son ultra-violence, certaines scènes sont difficilement soutenables.

Les faits se déroulent dans le contexte de l’offensive nord-coréenne du début de la guerre, ayant prise au dépourvu le régime sud-coréen. Outre ce dernier, l’armée américaine est mise en déroute, sa réputation d’invincibilité (le souvenir de la Seconde guerre mondiale est encore présent) vole en éclat. Les routes sont encombrées de réfugiés coréens fuyant l’avancée communiste. Craignant les infiltrations nordistes, les soldats américains décident de ne plus laisser passer ces derniers et vont jusqu’à commettre des massacres.

Le chercheur Ivan Cadeau rapporte dans son récent livre consacrée à cette guerre que No Gun Ri est loin d’être un cas isolé (p.114-115) :

La conduite des troupes américaines à No Gun Ri ne représente pas un acte isolé et des enquêtes ont révélé que les troupes américaines ont commis au cours de cette première phase de la guerre au moins deux cents massacres, d’une ampleur plus ou moins grande. Massacres qui non seulement constituent des crimes de guerre déshonorants, mais qui se révèlent militairement totalement inutiles puisqu’ils n’empêchent pas la progression des divisions nord-coréennes, ni la retraite de la VIII° armée.

 

Coauteur de l’oeuvre et ayant perdu ses deux enfants dans la tragédie, Chung Eun-Yong est décédé le 1er août 2014 à l’âge de 91 ans (lire cet article en anglais).

Publicités
Cet article a été publié dans Guerre de Corée, Histoire des Etats-Unis, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s