Maurice Allais – La crise mondiale aujourd’hui

Maurice Allais - La crise mondiale d'aujourd'hui

Pour de profondes réformes des institutions financières et monétaires

Maurice Allais (1911-2010) fut le second prix Nobel français d’économie, en 1988. Homme de droite, il se définissait toutefois comme « libéral et socialiste » au sens où il s’intéressait tant à l’efficacité de la production qu’à la répartition des richesses. Partisan d’un protectionnisme raisonné, ses positions critiques à l’égard de la mondialisation lui ont valu d’être passé sous silence par les principaux journaux (il tenait une tribune dans le Figaro qui a été supprimée en raison de ses positions…). Il dénonçait la confusion entre libéralisme et « laissez-fairisme ».

Ce livre fut écrit en 1999, neuf ans avant la crise financière mondiale, dans le contexte de la crise asiatique, alors même que la France connaissait une forte croissance. La critique sévère et très juste du surendettement public et privé devenant intenable, de la spéculation effrénée transformant le monde en vaste casino, de la libération incontrôlée des capitaux, du libre-échange généralisé… nous paraît étonnamment lucide aujourd’hui. Sans forcément partager toutes ses idées en ce qui me concerne, force est de constater que l’économiste fut un grand visionnaire!

Le texte est assez court (trois articles, suivis d’un entretien) et se lit facilement.

A lire : l’entretien accordé au journal Fakir, ou encore l’hommage d’Olivier Berruyer sur son blog.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Economie, Histoire - Autres, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s