Jean Monneret – La désinformation autour du film Hors-la-loi

Jean Monneret - La désinformation autour du film hors-la-loi

D’après un proverbe chinois, un mensonge répété mille fois finit par prendre les apparences d’une vérité. Quand j’ai commencé à me renseigner sur la guerre d’Algérie je me suis ainsi rendu compte qu’énormément de mensonges circulaient sur ce conflit, qu’universitaires et journalistes avaient tendance à confondre discours militant et devoir d’information…

Petite mise au point d’une centaine de pages, écrite par un historien rigoureux, trouvée à la bibliothèque universitaire dans la salle consacrée au cinéma, elle aurait davantage eu sa place au rayon Histoire aux côtés de tous les autres livres sur l’Algérie : le contenu ne traite pas seulement du film de Rachid Bouchareb Hors-la-loi sorti en 2010, très mauvais au demeurant (Indigènes, sorti en 2006, restait correct), mais des évènements du Nord-Constantinois de mai 1945 et de certains aspects de la guerre d’Algérie en 1954-1962.

Désinformation, c’est bien le mot. Moi-même j’avais été choqué par les premières minutes du film, monument de falsification historique! Je suis encore sidéré qu’il y ait eu si peu de réactions dans le monde universitaire. Une insurrection violente entraînant la mort de civils innocents est ainsi transformée en gentille manifestation pacifique!

Ici l’historien démonte rapidement, en confrontant les livres respectifs de Jean-Louis Planche et de Roger Vétillard, tous deux traitant des évènements en question :

-la fable selon laquelle les manifestants nationalistes étaient pacifiques le 8 mai 1945 à Sétif.
-la fable que des massacres aient lieu à Sétif même (la répression touche surtout deux zones larges autour de Sétif et de Guelma).
-les bilans humains délirants de certains auteurs qui pensent qu’il est nécessaire de décupler le nombre de victimes pour leur rendre hommage…

Le reste du film traitant essentiellement du déroulement de la guerre d’Algérie en France métropolitaine n’est pas non plus avare en absurdités historiques, même si personnellement je serai plus nuancé que l’historien : par exemple le film montre bien la brutalité du FLN envers les immigrés algériens – l’historien Jean-Paul Brunet va jusqu’à parler de « mouvement à visée totalitaire »! – ou le cynisme des dirigeants les envoyant manifester le 17 octobre 1961, tout en sachant pertinemment que la répression sera féroce.

On peut se demander l’intérêt de cultiver la haine de la France, avec des mensonges qui plus est? Pour répondre à l’idéologie de notre temps selon l’auteur, le mondialisme apatride. On assassine la France en dénigrant son histoire. Il en profite au passage pour critiquer le très médiatique – et énervant – Benjamin Stora.

On regrettera sans doute son discours qui devient trop idéologique et caricatural par moments. Le très bon film polonais Katyń d’Andrzej Wajda a été mal distribué car les salles de cinéma françaises seraient pro-communistes… Le Stalingrad de Jean-Jacques Annaud, La Vie des autres de Florian Henckel von Donnersmarcks, Les Chemins de la liberté de Peter Weir, trois films qui ont bien marché en France, sont pourtant loin d’être favorables aux dictatures communistes… D’autres points encore me paraissent discutables dans la suite du texte, mais je ne m’étendrai pas dessus.

Il n’en reste pas moins que sur l’essentiel je lui donne raison : cette haine de la France couplée à de la désinformation manifeste, c’est juste insupportable. Que ceux qui prétendent connaître le sujet, partisans de la « repentance » à sens unique, lisent ce document et le confrontent au discours dominant (ou au moins la lettre ouverte de Roger Vétillard au journal Le Monde, mise en annexe du livre). Qu’ils lisent également « La guerre d’Algérie en trente-cinq questions », autre livre de l’historien, également solidement documenté, permettant d’avoir un autre point de vue.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Films, Histoire de France, Histoire de l'Algérie, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s