Brève parenthèse : à propos de l’Irak

Il est sans doute trop tôt pour se prononcer sur la situation en Irak. Mais je ne peux m’empêcher de faire quelques remarques.

Pour commencer, difficile de ne pas être étonné si on prend les chiffres de wikipédia : les forces de sécurité irakiennes sont constituées de 900 000 hommes, l’EIIL quelques milliers à peine. Comment alors les jihadistes arrivent-ils à de tels résultats? C’est bien connu : les médias aiment faire dans le sensationnel, émouvoir le plus possible etc… On présente ainsi cette guerre comme une invasion de terroristes islamistes, mais on est probablement beaucoup plus dans une crise politique interne déchirant la société irakienne, une de plus depuis l’invasion américaine de 2003. « Terroristes » est d’ailleurs souvent le terme employé désigner les insurgés dans une guerre civile!

Petit rappel historique :

-Les Etats dans cette région ne sont pas véritablement des nations. Est-ce que les Etats-Unis vont faire ce qu’ont fait les Français au Mali : réunifier des peuples différents contre leur gré?

-Les frontières actuelles ont été tracées par les anciennes puissances mandataires, le Royaume-Uni et la France, après la Première guerre mondiale, en vertu des accords Sykes-Picot.

-Ces dernières constituent une division de la communauté des croyants (oumma), très mal perçue par de nombreux musulmans sunnites.

-Très souvent les guerres modernes impliquant des « islamistes » ne font que se greffer sur des conflits antérieurs, avec une violence présente dans ces pays bien avant (au Mali par exemple avec le séparatisme touareg).

-Par ailleurs si on se place sur le temps long, c’est le nationalisme laïc qui constitue une anomalie historique et non pas l’islamisme. De plus le premier ministre iraquien Nouri al-Maliki est lui-même islamiste, mais chiite, issu du parti Dawa.

-Enfin plutôt que de tout ramener à une religion (l’islam) ou une idéologie (l’islamisme) on peut comparer les conflits actuels avec les guerres qui ont pris des proportions génocidaire autour du lac Kivu dans les années 90 et 2000 – sans que l’islam ou l’islamisme n’y soient pour quelque chose (lien wikipédia pour la guerre au Congo : le bilan humain est pour le moins effarant!).

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Histoire de l'Irak. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s