Jean Monneret – La guerre d’Algérie en trente-cinq questions

Jean Monneret - La guerre d'Algérie

Voici un livre que j’avais déjà recensé, mais avec le recul j’ai trouvé bon de réécrire ma critique, trouvant mon premier article injuste. 

Jean Monneret est historien, né en 1939 à Alger, auteur notamment de « La phase finale de la guerre d’Algérie » et tout récemment de « Camus et le terrorisme » (sorti à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de l’écrivain). Dans cet ouvrage, plutôt synthétique, sorti en 2008, il s’attaque à certaines idées reçues, rectifie des mensonges trop souvent entendus à la télévision ou à la radio et nuance les jugements rapides et catégoriques, le tout avec la rigueur scientifique de l’historien.

Exemple de l’évolution juridique de l’Algérie française et de la formation du double collège après la Libération : le processus est plus complexe qu’on ne le croit. Ou encore sur la citoyenneté française des Algériens dits « Musulmans », qui a bien été donnée par la loi Lamine Guèye de 1946. De fait l’explosion démographique de ces derniers a posé de nombreux problèmes à leur assimilation et entraîné une dégradation de leur niveau de vie. Sur le faible nombre de mariages mixtes entre les deux communautés il rappelle que le conservatisme de la société musulmane a beaucoup joué.

Concernant les Français d’Algérie il fait remarquer qu’il existait une grande diversité d’opinions politiques. Le quartier de Bab el Oued, à Alger, était ainsi réputé voter communiste avant la guerre, et de basculer massivement à l’OAS à la fin du conflit…

Il revient longuement sur les débats concernant la torture qui ont été matraqués par certains journaux ces dernières années (Le Monde…), rappelant le contexte d’extrême violence du conflit et que cette méthode fut aussi celle du FLN, pour des raisons autres que le renseignement (voir son site internet sur le sujet). En citant Jean-Charles Jauffret, il note que les photos publiées par la presse mettent mal à l’aise le lecteur et ne permettent pas un raisonnement avec une prise de recul nécessaire.

Le ton général du livre me rappelle Daniel Lefeuvre (décédé tout récemment : lire les hommages sur Etudes coloniales et sur le site de Guy Pervillé) et son célèbre essai sorti en 2006 « Pour en finir avec la repentance coloniale ».

Toutefois j’ai regretté par moments un discours qui sent le règlement de comptes, et surtout qu’il passe sous silence certains faits :

-Les élections truquées de 1948, indignes d’une démocratie.
-Que l’OAS puisse également être qualifiée de terroriste, vu la violence extrême de l’organisation. Le vocabulaire employé par l’historien m’a parfois interpellé.
-Que la torture n’a pas attendu la création du FLN pour être pratiquée par les forces de l’ordre et existait déjà du temps du MTLD. Rappelons que ce fléau n’a pas été aboli en 1962 et existe toujours en Algérie cinquante ans après l’indépendance…

———

L’ouvrage est tout de même très intéressant : il permet de compléter ses connaissances sur la guerre d’Algérie tout en restant accessible et agréable à la lecture. A lire donc, même si au final un titre comme « Trente-cinq questions sur la guerre d’Algérie » serait peut-être plus adapté.

Quelques liens :
-Le site internet de l’auteur : http://www.jean-monneret.com/index.php
-Le sommaire du livre : http://babelouedstory.com/bibliographies/monneret_35/monneret_35.html
-Les trois premières questions au format pdf : extrait_la_guerre_d_algerie_en_trente_cinq_question
-Un débat datant de janvier 2012 sur la chaîne TV5 Monde, aux côtés de l’historienne Sylvie Thénault et de l’écrivain Slimane Zeghidour [attention : je conseille de baisser le son au début de la video pour ne pas avoir de mauvaises surprises] : http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Revoir-nos-emissions/Maghreb-Orient-Express/Episodes/p-19774-France-Algerie-irreconciliables-.htm ; Jean Monneret y explique son mécontentement : « Il y avait des victimes dont on ne parlait jamais, en particulier les Européens disparus à la fin de la guerre d’Algérie ».

Publicités
Cet article a été publié dans Histoire de France, Histoire de l'Algérie, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s