Capitaines d’avril (film, 2000)

Capitaines d'avril

Rares furent les coups d’Etat salutaires dans l’Histoire. Celui de la Révolution des oeillets au Portugal en 1974, mené par le Mouvement des Forces Armées, fait partie de ces exceptions : d’une part il s’est réalisé sans effusion de sang (ou presque), d’autre part il a permis la démocratisation en mettant fin au régime à parti unique de l’Estado Novo, datant de quarante et un ans.

Les premières images montrant des cadavres d’Africains rappellent le contexte des guerres coloniales (Guinée-Bissau, Mozambique, Angola). La population est lasse, de nombreux Portugais émigrent, essentiellement en France, pour tenter leur chance ailleurs et échapper au service militaire (on peut citer dans ce cas l’humoriste Luis Rego). Au début des années 70 même l’Armée n’est plus convaincue de l’intérêt de poursuivre ces conflits d’une autre époque. Les exactions commises en Afrique provoquent un traumatisme chez les soldats qui reviennent au pays. La PIDE, la police politique propre à ce type de régime, détestée par la population, n’hésite pas à pratiquer la torture contre les opposants.

Se met en place le projet d’une révolution. Les meneurs sont essentiellement des jeunes officiers, pleins d’enthousiasme, se heurtant à des militaires de carrière plus âgés et conservateurs, fidèles au gouvernement de Marcelo Caetano (successeur de Salazar). Certaines scènes font presque penser à un début de guerre civile, mais le bain de sang sera évité, parfois de justesse. Seuls des membres de la PIDE oseront ouvrir le feu sur la foule, entachant une révolution presque parfaite.

Un film à voir, traitant d’un évènement peu abordé au cinéma.

Publicités
Cet article a été publié dans Films, Histoire - Autres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s