Va, vis et deviens (film, 2005)

Va, vis et deviens

L’histoire d’un enfant éthiopien chrétien, qui, pour survivre, est obligé de se faire passer pour un Juif Falasha à l’occasion de l’Opération Moïse afin d’être envoyé en Israël. Accueilli par une famille francophone (1), il devra affronter le racisme (2) en plus de subir le poids du mensonge. Ce film de plus de deux heures est une vraie réussite dont il est difficile de rester insensible, étant donné que la biographie du personnage principal sort clairement de l’ordinaire. Il faut savoir que la communauté Falasha est très mal intégrée.

On note que plusieurs évènements historiques sont brièvement abordés : la première guerre du Golfe et les missiles Scud envoyés par Saddam Hussein en 1991, la signature des accords d’Oslo, l’assassinat de Rabin puis le retour de la violence avec la Seconde intifada.

Bref, un petit chef d’oeuvre!

————–
(1) Il y a une forte proportion de francophones dans le pays.

(2) Le racisme est très fort dans la société israélienne, y compris entre Juifs, comme le montre le célèbre sketch d’Elie Kakou « Fortunée Sarfati » à propos du traitement des Séfarades.

Publicités
Cet article a été publié dans Conflit israélo-arabe, Films, Histoire - Autres, Immigration. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s