Les Sentiers de la gloire (film, 1957)

le sentiers de la gloire
Quand le grand Stanley Kubrick s’intéressait à nos poilus, la qualité était-elle au rendez-vous? La réponse est nette : oui! Même si de nos jours le ton antimilitariste de l’oeuvre peut paraître convenu, ce n’était pas le cas au moment de sa sortie (1957). Il faudra d’ailleurs attendre 1975 pour qu’il soit projeté en France!

On regrettera quelques longueurs dans la seconde moitié du film (alors même qu’il dure moins d’une heure et demi), ainsi que le fait que les officiers français soient un peu trop caricaturés : visiblement il n’y a que le colonel Dax (Kirk Douglas) qui soit honnête et attaché à la vie de ses hommes… Egalement à reprocher : quelques invraisemblances historiques (exemple de la scène finale : comment une civile allemande a pu atterrir derrière les lignes françaises?). Notons que pas un seul soldat allemand n’est montré, ce qui est tout de même paradoxal pour un film sur la Grande Guerre.

Mais ces quelques reproches sont pardonnables, Kubrick ayant réalisé un véritable chef d’oeuvre. De plus, il faut bien avouer qu’un film américain traitant des soldats français, ça fait quand même plaisir! Ca nous change de la vision américano-centrée du monde que l’on peut voir dans les grosses productions actuelles.

Un grand film avec de nombreuses scènes mémorables.

Publicités
Cet article a été publié dans Films, Histoire de France, Première guerre mondiale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s