Lucile Provost – La seconde guerre d’Algérie

Lucile Provost - La seconde guerre d'AlgérieLe quiproquo franco-algérien

De son vrai nom Lucile Schmid, ancienne conseillère à l’ambassade de France à Alger, l’auteure analyse dans ce livre de 1996 (deux cents pages) les raisons qui ont poussé l’Algérie à sombrer dans la guerre civile puis critique la politique étrangère de la France et des autres pays occidentaux à l’égard de ce conflit.

Evidemment cette critique n’est plus d’actualité mais reste toujours intéressante à étudier : j’apprends ainsi « qu’il est de notoriété publique à Alger que la campagne de François Mitterrand en 1981 aurait mobilisé des financements algériens » (page 41). Voilà qui n’est pas sans rappeler un éventuel financement par Kadhafi de la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007! Ou encore les multiples aides d’Omar Bongo, l’ancien dictateur du Gabon…

Après avoir traité de l’absence d’expression politique des citoyens algériens après 1962 et de la gestion calamiteuse de l’économie (la coopération avec l’Egypte a été un désastre!), puis de l’ambiguïté (pour ne pas dire l’hypocrisie) du discours antifrançais incessant tenu par le pouvoir, elle tente d’expliquer l’incompréhension de la guerre civile algérienne par les Français :

-la complicité de nos médias qui construisent de toute pièce une Algérie fictive, notamment en invitant des intellectuels francophones laïcs -on a souvent eu droit à des membres du RCD de Saïd Sadi qui a pourtant une représentativité très limitée (2,9 % aux élections de décembre 1991!), ces privilégiés causant beaucoup de mal à une compréhension mutuelle entre nos deux pays – ;

-l’incompréhension de l’islam politique en France du fait de l’importance du concept de laïcité, qui n’est pas forcément ancré dans la culture algérienne ;

-la communauté algérienne installée France, visiblement très éloignée du peuple algérien comme le montre la sous-représentation du vote islamiste (ce qui au passage dément les amalgames racistes à son encontre!)…

Elle note à de multiples reprises la mauvaise foi totale du régime dans les négociations et l’ouverture politique, ce dernier ne souhaitant pas perdre ses privilèges, mais critique également les partis d’opposition qui ont participé à la plate-forme de Sant’Egidio, qui ont boycotté l’élection présidentielle de novembre 1995, attitude qu’elle juge immature.

Plusieurs portes de sortie sont évoquées en comparant l’islamisme algérien avec d’autres pays (pages 153-156) : Soudan, Iran, Egypte (qui s’en rapproche le plus), puis brièvement le Maroc et la Tunisie (à cette époque respectivement sous Hassan II et Ben Ali) où  l’importance de l’islam politique est sous-évaluée. L’actualité lui a donné raison!

Dans la conclusion elle appelle la France à soutenir le dialogue politique, même si le choix des interlocuteurs algériens est délicat, et à faire un pari sur les Algériens en se débarrassant des préjugés que l’Algérie ne peut devenir démocratique ou qu’une démocratisation serait contraire aux intérêts français. De même, malgré le manque d’informations il est clair que « le comportement du régime algérien est difficilement justifiable » (page 193).

Ce livre a bien sûr ses faiblesses. Nombreux sont les journalistes notant que la situation est encore pire que celle décrite ici : exemple des accusation contre le DRS (l’ancienne Sécurité Militaire) qui aurait commandité les attentats de Paris de 1995. Ce n’est qu’une hypothèse, mais elle est citée par Jacques Chirac lui-même dans ses mémoires!

Remarquons que le journaliste Lounis Aggoun a noté à propos de cette publication : « La publication de l’ouvrage est suivie d’une interview dans les pages du Monde diplomatique.  « Résultat : le matin de la sortie de l’article, les serrures de son bureau ont été changées, son ordinateur bloqué, ses disquettes envolées, et la voilà arrêtée et interrogée par la DST« . Rapporté dans « La colonie française en Algérie – 200 ans d’inavouable », page 41.

A lire : un compte-rendu.

Texte mis à jour

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Histoire de France, Histoire de l'Algérie, Islamisme, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s