Merci Monsieur Berruyer!


Entretien plein de bon sens sur l’état de l’économie mondiale, le rôle de la finance, la spéculation et la construction européenne. Le passage sur le parlement franco-chinois m’a bien fait rire (pour saisir l’absurdité de l’Union Européenne).

La dette publique qui finance la croissance (et non plus l’inverse) est un phénomène existant depuis fort longtemps. C’était flagrant pour les Etats-Unis de Ronald Reagan (1980-1988) où derrière les beaux discours sur la libre entreprise se cachait un endettement public abyssal.

Bien sûr de grands esprits vont nous expliquer que pour rembourser la dette il faut démanteler l’Etat-providence et que les Français vivent au-dessus de leurs moyens (les mêmes qui n’ont rien vu à la crise de septembre 2008). Le graphique en escalier veut tout dire : la croissance ne reviendra probablement plus jamais. Il faut savoir tourner la page!

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Economie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s