Boussad Azni – Harkis, crime d’Etat


Livre trouvé par hasard à la médiathèque que j’avais lu avec intérêt, très chargé en émotion, dénonçant la tragédie des supplétifs algériens, sorti à l’occasion d’une plainte pour crime contre l’humanité contre la France en 2001.

Boussad Azni est un homme en colère : il s’en prend aussi bien au FLN et sa violence aveugle, aux autorités gaullistes qui les ont sciemment abandonné, aux « intellectuels de gauche » (il a oublié dans cette catégorie Pierre Vidal-Naquet qui avait dénoncé leur abandon), à certaines associations pieds-noirs, aux revendications de repentance de la part du gouvernement algérien (et à leur diabolisation de sa part) ou encore à la tentative de récupération par l’extrême-droite de leur cause. La description des tortures dont beaucoup ont été l’objet fait froid dans le dos. Quant à ceux qui ont pu rejoindre la métropole, c’est un véritable racisme d’Etat qui s’est institué à leur égard : ils ont été parqués dans des camps à l’abri des regards, complètement déracinés. C’est dans un de ces camps que l’auteur a grandi.

Il faut prendre ce livre pour ce qu’il est : c’est avant tout un recueil de témoignages, une autobiographie et un pamphlet, et non un livre d’histoire. Par exemple les chiffres de 25 000 Européens enlevés et 150 000 harkis massacrés après le 19 mars 1962, souvent repris par les associations de rapatriés, sont faux, je renvoie aux travaux des historiens Jean-Jacques Jordi et Jean Monneret sur le sujet (sachant que du côté du gouvernement algérien il n’est pas rare que l’on multiplie par dix le nombre réel de victimes, il faut éviter de tomber dans la même dérive de la surenchère!).

C’est donc un livre très personnel, à conseiller éventuellement pour avoir un avis contradictoire par rapport à ce qu’on entend trop souvent sur la guerre d’Algérie. Notons que l’auteur fait plusieurs fois référence au 1984 de George Orwell pour dénoncer le silence dont a été entouré leur drame.

Boussad Azni s’est éteint le 28 décembre 2012 à l’âge de 53 ans.

———————–

Sur la révolte du camp de Bias en juin 1975 : http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news 

Publicités
Cet article a été publié dans Histoire de France, Histoire de l'Algérie, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s