Jean-Claude Michéa – L’empire du moindre mal

Jean-Claude Michéa - L'empire du moindre mal

Essai sur la civilisation libérale

Heureuse surprise que cet essai! En deux-cents pages Michéa décortique la pensée libérale, basée à l’origine sur une vision bien sombre de l’être humain. Ses contradictions (ainsi le paradoxe de l’Etat libéral qui doit intervenir pour assurer le laissez-faire) sont démontrées avec brio, les remarques sont mordantes (appliquons la philosophie ultra-individualiste de l’américaine Ayn Rand et l’attitude d’un Jean Moulin devient incompréhensible!).

Comme d’habitude des piques sont lancées contre libéralisme politique et culturel de la Gauche (exemple de l’Allemagne où la prostitution, en étant considérée comme un « métier comme un autre », a pu être proposée à des demandeuses d’emploi!). Pour ne pas entretenir la confusion il est important de préciser que l’auteur est le fils d’un résistant communiste, il n’est donc sûrement pas de « droite ».

A lire : cet entretien avec Elisabeth Lévy (tout est mieux expliqué).

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Economie, Lectures, Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jean-Claude Michéa – L’empire du moindre mal

  1. Blaisot dit :

    Sur cette dernire ligne! Le fait d’être descendant de militant communiste n’implique pas du tout le rejet une pensée à droite. De nombreux de ces descendants rejettent la soi-disant extrême gauche ou gauche de la gauche et passent d’un sectarisme à l’autre, car leur schéma mental n’a pas changé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s