Jean-Claude Michéa – Impasse Adam Smith

Jean-Claude Michéa - Impasse Adam SmithBrèves remarques sur l’impossibilité de dépasser le capitalisme sur sa gauche

Jean-Claude Michéa est un essayiste génial. Pour comprendre le désarroi intellectuel de la gauche contemporaine (au sens large) il n’y a rien de plus plaisant : la soumission au culte du progrès, à l’individualisme et à la société de consommation ont fait des partisans de ce bord politique les meilleurs défenseurs du capitalisme. Seul véritable défaut dans son oeuvre : la répétition, on a souvent l’impression de lire le même livre… J’avais commencé avec « Le complexe d’Orphée » sorti fin 2011, et dans cette « Impasse Adam Smith » datant de 2002 je retrouve des morceaux entiers similaires.

La « Gauche » aussi bien que l’idéologie libérale sont critiquées de manières acerbe alors que le socialisme originel, celui de Pierre Leroux, est défendu par opposition. L’essai est court, si on retire les textes rajoutés à la fin (trois préfaces d’autres livres) il fait moins de cent-cinquante pages. Mais c’est largement suffisant pour donner envie de découvrir l’oeuvre de Christopher Lasch ou d’autres bouquins du même auteur (mon prochain Michéa sera sans doute « L’empire du moindre mal »).

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Lectures, Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s