Paul Lafargue – Le droit à la paresse

Paul Lafargue - Le droit à la paresse

Paul Lafargue, gendre de Karl Marx, publia ce pamphlet en 1880. Ce texte est celui d’un homme en colère, le ton est vif, hargneux : révolté non seulement contre la misère et la condition ouvrière, mais surtout contre la logique même de l’économie et du dogme du travail. Ce qu’on peut expliquer par sa généalogie : l’auteur descend à la fois d’esclave et d’esclavagiste!

Visionnaire, il rapporte les gaspillages consécutifs à la surproduction, que l’on nommerait aujourd’hui « obsolescence programmée » (pour faire un lien avec l’actualité vu qu’un sénateur vert a proposé une loi pour condamner cette pratique) :

« Dans nos départements lainiers, on effiloche les chiffons souillés et à demi pourris, on en fait des draps dits de renaissance, qui durent ce que durent les promesses électorales; à Lyon, au lieu de laisser à la fibre soyeuse sa simplicité et sa souplesse naturelle, on la surcharge de sels minéraux qui, en lui ajoutant du poids, la rendent friable et de peu d’usage. Tous nos produits sont adultérés pour en faciliter l’écoulement et en abréger l’existence. Notre époque sera appelée l’âge de la falsification, comme les premières époques de l’humanité ont reçu les noms d’âge de pierre, d’âge de bronze, du caractère de leur production. »

L’essai est court (disponible à cette adresse) mais il fait réfléchir et nous questionne sur le modèle de société souhaité. Si en 1880 un intellectuel pouvait déjà proposer que la journée de travail soit limitée à trois heures (!), on ne peut que s’étonner de la langue de bois qu’il y a de nos jours sur le sujet…

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Economie, Histoire de France, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s