A propos de Hannah Arendt et des Origines du totalitarisme

Puisque hier est sorti un film sur la célèbre philosophe juive allemande, je vais parler un peu de cette trilogie qui a fait sa réputation. Véritable mine d’or sur le sujet, son travail a néanmoins subi les effets du temps et des recherches ultérieures à sa parution. Du strict point de vue historique j’ai repéré plusieurs points très critiquables.

Hannah Arendt - L'impérialisme

-Dans le deuxième tome, ‘L’impérialisme‘, elle reprend les théories marxistes de Lénine et de Rosa Luxembourg sur les nécessités au capitalisme de s’étendre et de piller les colonies. Cette théorie a été remise en cause par plusieurs chercheurs, je pense notamment à l’historien Jacques Marseille.

Hannah Arendt - Le système totalitaire

-Dans le troisième tome, ‘Le système totalitaire‘, le plus connu, elle fait une séparation entre la dictature de Lénine (de 1918 à 1924) et celle de Staline qui me parait très discutable (pour comprendre je renvoie à l’article de Nicolas Werth dans l’Histoire, ‘Lénine est aussi coupable que Staline‘). Contrairement aux idées reçues les informations sur les violences en Russie soviétique ont circulé très tôt (voir Sergueï Melgounov – La terreur rouge en Russie, publié la première fois en décembre 1923 à Berlin). La Tchéka, police politique toute puissante qui torture, arrête et exécute de façon arbitraire, l’existence de camps de concentration comme celui de Kholmogory… contredisent le discours de Arendt sur l’absence de continuité entre le léninisme et le stalinisme. Il serait plus exact de dire que le second est une exacerbation du premier.

D’autres passages me laissent sceptiques : elle sous-entend qu’il est nécessaire d’être une grande puissance pour instaurer un régime totalitaire. Comment aurait-elle réagi si elle avait connu les crimes du régime Khmers rouges au Cambodge? Et la Corée du nord d’aujourd’hui?

Mais il n’en reste pas moins que cette trilogie constitue un incontournable pour qui étudie le sujet.

On peut lire la critique de Michel Winock ici : http://www.histoire.presse.fr/lhistoire/270/les-origines-du-totalitarisme-de-hannah-arendt-31-10-2002-8945

Publicités
Cet article a été publié dans Histoire - Autres, Histoire de la Russie, Lectures, Philosophie, Seconde guerre mondiale, Shoah. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s