Petite parenthèse sur Mélenchon et le Front de gauche

Juste hier j’ai vu Jean-Luc Mélenchon au journal télévisé …défendre le mariage gay. A l’heure où les questions sociétales ont remplacé la lutte des classes il est bon de relire un peu Michéa.

Morceaux choisis dans cet entretien paru peu après « Les mystères de la gauche » :

-si les premiers socialistes partageaient bien avec cette gauche libérale et républicaine le refus de toutes les institutions oppressives et inégalitaires de l’Ancien Régime, ils n’entendaient nullement abolir l’ensemble des solidarités populaires traditionnelles ni donc s’attaquer aux fondements mêmes du «lien social»

-Le socialisme est, par définition, incompatible avec l’exploitation capitaliste. La gauche, hélas, non. Et si tant de travailleurs – indépendants ou salariés – votent désormais à droite, ou surtout ne votent plus, c’est bien souvent parce qu’ils ont perçu intuitivement cette triste vérité.

 -Mais je n’ai là aucun mérite. C’est Guy Debord qui annonçait, il y a vingt ans déjà, que les développements à venir du capitalisme moderne trouveraient nécessairement leur alibi idéologique majeur dans la lutte contre «le racisme, l’antimodernisme et l’homophobie» (d’où, ajoutait-il, ce «néomoralisme indigné que simulent les actuels moutons de l’intelligentsia»).

-S’il n’y avait pas, parmi les classes populaires qui votent pour les partis de droite, un attachement encore massif à l’idée orwellienne qu’il y a «des choses qui ne se font pas», on ne comprendrait pas pourquoi les dirigeants de ces partis sont en permanence contraints de simuler, voire de surjouer de façon grotesque, leur propre adhésion sans faille aux valeurs de la décence ordinaire. Alors même qu’ils sont intimement convaincus, pour reprendre les propos récents de l’idéologue libéral Philippe Manière, que seul l’«appât du gain» peut soutenir «moralement» la dynamique du capital (sous ce rapport, il est certainement plus dur d’être un politicien de droite qu’un politicien de gauche). C’est d’ailleurs ce qui explique que le petit peuple de droite soit structurellement condamné au désespoir politique (d’où son penchant logique, à partir d’un certain seuil de désillusion, pour le vote d’«extrême droite»).

———————–

C’est vraiment paradoxal en effet : la gauche (intellectuelle du moins, au niveau politique c’est autre chose…) critique le capitalisme tout en se réclamant du « progrès », alors qu’il n’y a probablement rien de plus « progressiste » que l’économie de marché. Inversement la droite se réclame de la morale (religieuse ou non) et soutient un système économique tout ce qu’il y a de plus immoral et indécent.  A ce propos, n’est-ce pas dans la Bible qu’on peut lire ceci : « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » ? A méditer!

Autre chose, dans mon billet sur le livre « Les partis politiques en France » j’ai oublié de signaler un point qui me paraissait important : le rôle du PCF durant la IVème République, époque où il récoltait un quart des suffrages exprimés. Je pensais au départ que ce succès était du uniquement au rôle des FTP dans la Résistance et au prestige de l’URSS. Mais je me trompais lourdement : le PCF avait tout un réseau d’association, d’entraide et de solidarité avec lui. Il formait à ce titre une véritable « contre-société ». Etant donné les conditions de vie d’après-guerre il est difficile de ne pas comprendre son succès! Le Front de gauche, s’il se veut l’héritier du vieux PCF, devrait regarder en arrière et réfléchir sur ce qu’il pourrait faire pour aider les petites gens.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Histoire de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s