La baisse des dépenses militaires : nouvelle politique étrangère?

Je repensais à cet éditorial du journal le Monde daté du 26 mars : http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/26/armee-amputee-france-declassee_3147929_3232.html avec lequel je suis franchement en désaccord. Si la France continue les interventions militaires extérieures ces coupes budgétaires sont effectivement déraisonnables. Mais si on revoit en profondeur notre politique étrangère alors la baisse des dépenses militaires devient tout à fait logique.

Quelques exemples : est-ce que cinquante ans après les indépendances africaines l’Armée française a toujours sa place en Afrique? De même, était-il vraiment nécessaire, il y a deux ans, d’intervenir en Libye, dans un conflit qui ne nous concernait pas? Plus de vingt ans après la fin de la guerre froide le statut de grande puissance militaire est-il réellement indispensable?

Je ne le pense pas. Il faut en finir une bonne fois pour toutes avec ce néo-impérialisme hypocrite et destructeur. Qui plus est l’OTAN était à l’origine un alliance militaire défensive. Depuis la chute de l’URSS elle a perdu sa principale raison d’être et invoque des motifs douteux (ingérence humanitaire…) pour justifier ses guerres.

Le but d’une Armée nationale est avant tout de défendre les frontières d’un Etat. On peut exceptionnellement intervenir (je pense au Rwanda ou au Cambodge des Khmers rouges). En revanche, agresser d’autres nations et présenter ce geste comme un devoir est particulièrement cynique. Il faut cesser cette désinformation!

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La baisse des dépenses militaires : nouvelle politique étrangère?

  1. Ce n’est pas faux.

    Cordialement.

  2. Trois-Ponts! dit :

    C’est au contraire complètement faux… Intervention ou non en Afrique ou ailleurs, le fait est qu’actuellement nos gouvernants massacrent littéralement notre armée. En ce qui concerne la Marine, que j’affectionne particulièrement, c’est une véritable catastrophe…

    Je vous pose la question : est-il sage, à l’heure où des pays tels que la Russie, la Chine ou l’Inde, pour ne citer qu’eux, investissent des sommes importantes dans le secteur militaire, de détruire à ce point notre armée ? D’autant que cette réduction importante des dépenses militaires n’est pas propre à la France mais à l’ensemble des pays européens.

    Vous écrivez : « Le but d’une Armée nationale est avant tout de défendre les frontières d’un État. » Je rappelle tout de même que la France ne se limite pas à la métropole…

    • Ludovic dit :

      C’est vrai j’aurai du prendre en compte les départements d’outre-mer. Cela dit je suis toujours en désaccord : même avec la baisse de ce budget la France restera toujours une puissance nucléaire. De plus je rappelle qu’en matière de dépenses militaires la Russie et la Chine réunies restent largement en dessous des Etats-Unis (les graphiques sont très explicites).

      Je pose la question pour ma part : quelles guerres, quelles interventions dans un monde multipolaire? Il est vrai qu’il ne faut pas sous-estimer les menaces extérieures, mais à l’heure actuelle j’ai plus l’impression que ce sont les Etats Européens qui déstabilisent les autres pays (hier la Libye -aujourd’hui aux mains des milices-, demain la Syrie…).

  3. Trois-Ponts! dit :

    Les dépenses militaires US sont effectivement largement supérieures aux autres pays. Mais je ne vois pas bien le rapport avec la France, d’autant plus que vous doutez de la raison d’être de l’OTAN. A moins que vous ne soyez pas défavorable à une dépendance complète, militairement et donc diplomatiquement parlant, de la France vis à vis des États-Unis ? Après tout la grande majorité des pays occidentaux le sont et ça n’empêche pas leurs citoyens de vivre tranquillement il me semble. Mais cela aura des conséquences… Je ne sais pas si vous avez suivi l’affaire du F-35 par exemple. De plus je ne suis pas certain que le « non » français à la guerre en Irak aurait été possible dans ces conditions. Et étrangement les personnes qui nous expliquaient que « l’armée ça ne sert à rien on a la bombe nucléaire en cas de pépin » seront, bien souvent, les premières à crier au scandale lorsqu’elles se rendront compte que 1/ le pays n’aura plus la moindre influence au niveau international, et 2/ est totalement dépendant des États-Unis en matière de politique étrangère. Et il sera alors bien trop tard…

    Concernant votre question, je réponds très simplement. Que fait-on (par exemple) si demain le Brésil, qui a des vues sur la Guyane française nous le savons, attaque ce territoire ? Que fait-on si la Russie attaque les pays baltes membres de l’UE ? Que fait-on si etc. Nous savons par exemple aussi que les îles françaises dans l’Océan Indien sont également très jalousées. Nous ne sommes pas non plus à l’abri d’une guerre généralisée en Asie de l’Est. Allons encore plus loin, nous ne sommes pas non plus à l’abri de l’élection d’un extrémiste fou à la têtes des États-Unis (je ne dis pas que ça va arrivé je dis simplement qu’on ne sait pas de quoi sera fait demain). Que fera t’on alors ce jour là sans armée et sans marine, et avec nos seuls missiles nucléaires ? Les scénarios plus au moins probables, mais tout de même réalistes, sont quasi-infinis. Mais dire qu’aujourd’hui, toute nouvelle guerre impliquant directement ou non la France est impossible, c’est totalement faux, et pour le coup ça c’est de la désinformation.

    Il me semble que vous aimez l’histoire. Lorsque Louis XV arrive au pouvoir, la nouvelle politique est simple, on réduit la marine au strict minimum. Ça fera des économies et en plus ça nous évitera de provoquer l’Angleterre, avec laquelle nous sommes enfin en paix. Quelle fut la réaction de l’Angleterre ? Constatant notre faiblesse, elle nous a attaqué. C’est la guerre de Sept Ans. Je crois qu’on connait tous les conséquences désastreuses de ce conflit.

    Autre exemple, l’entre-deux-guerres et la politique de désarmement. « Si tu veux la paix prépare la guerre », rien n’est plus vrai.

    La France, parce qu’elle est la France, ne peut pas avoir une politique de défense « à l’allemande » ou « à la suisse ». Certains pensent que c’est possible, je suis convaincu que ce n’est pas le cas.

    • Ludovic dit :

      Arguments intéressants. Pour être franc si j’ai écrit cet article c’est que les interventions extérieures des vingt dernières années ont souvent eu des effets désastreux (pour le Kosovo par exemple où les exactions de l’UCK furent passées sous silence et qui est actuellement un Etat ultra corrompu).

      Je dois avouer que je pêche par naïveté. Le scénario décrit avec la Guyane française ressemble à la guerre des Malouines, mais en 1982 l’Argentine était une dictature alors qu’aujourd’hui le Brésil est une démocratie amie. Peut-être suis-je trop optimiste.

      De même le contexte géopolitique actuel est quand même très différent de l’Ancien régime ou de l’entre-deux-guerres. A ce propos, concernant l’Allemagne il ne faut pas oublier les conséquences du Traité de Versailles, que Keynes avait fustigé dans « Les conséquence économiques de la paix ». Une autre politique aurait peut-être empêché l’arrivée d’Hitler.

      Cordialement

  4. Trois-Ponts! dit :

    Mais je comprends totalement votre avis concernant certaines interventions extérieures et cette forme d’ingérence que j’ai tendance à condamner également. Je tenais juste à réagir à l’argument qui consiste à dire, j’exagère à peine, l’armée ça ne sert à rien étant donné le contexte actuel, personne n’attaquera la France… Je dis simplement que ce fameux contexte peut changer du jour au lendemain.

    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s