Olivier Pétré-Grenouilleau – La traite des noirs

Olivier Pétré-Grenouilleau - La traite des noirs

Je ne me sentais pas le courage de m’attaquer au monumental « Les traites négrières – Essai d’histoire globale », je me suis donc contenté de ce modeste Que sais-je? du même auteur sorti quelques années plus tôt. Je dois avouer que les attaques d’une affligeante médiocrité intellectuelle contre cet universitaire m’ont donné envie de jeter un coup d’oeil à son travail.

Soyons clair : pour comprendre un tel sujet il faut s’abstenir de juger le passé avec les conceptions du présent. Que ce soit le premier chapitre sur les origines de la traite (que l’on peut lire à cette adresse) ou son abolition instrumentalisée par le Royaume-Uni au XIXème siècle à des fins impérialistes, c’est évident qu’il faut laisser de côté l’idéologie!

J’ai regretté que le début n’explique pas l’institution du soldat-esclave, spécificité du monde musulman, et le vocabulaire parfois un peu trop technique à mon goût, mais l’ensemble a été très enrichissant.

Publicités
Cet article a été publié dans Esclavage, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s