Régis Debray – Lettre à un ami israélien

Régis Debray - A un ami israélien

Une lettre qui avait fait beaucoup de bruit en 2010, au point que Régis Debray était en une du magazine Le Point. Le contenu m’a agréablement surpris : l’auteur est sans concession. Outre que le texte est magnifiquement écrit, presque tout est passé en revue : la nakba (nom donné à l’expulsion des Palestiniens en 1948), l’instrumentalisation de la Shoah, le  communautarisme du CRIF et d’autres associations, le sentiment de culpabilité des Français par rapport au régime de Vichy (qui n’a pas lieu d’être), l’intense machine de propagande pro-sioniste et surtout les crimes commis par l’Etat israélien.

Quant à Elie Barnavi qui répond à la suite du texte de Régis Debray, je pense que ce personnage n’est rien d’autre qu’un propagandiste de l’Etat hébreu, du moins d’après les articles que j’ai pu lire de lui dans les magazines Marianne, L’Histoire ou dans le journal
Le Monde. Après tout il a été l’ambassadeur d’Israël en France!

Quelques points irritants dans sa réponse :

-Il déclare être à la fois sioniste et pro-palestinien. Hélas cette déclaration ne veut pas dire grand chose. Imaginons que demain les « Arabes israéliens » (c’est à dire les Palestiniens qui ont la citoyenneté israélienne) deviennent majoritaires…Israël cesserait tout simplement d’exister en tant qu’Etat juif! C’est là où toute l’absurdité de l’idéologie sioniste apparait!

-Il écrit qu’en 1967 Israël n’avait pas d’autres choix que de lancer une « attaque préventive » (ce qu’il disait également dans le numéro 321 de « l’Histoire » consacré à la guerre des six-jours)… Bien sûr, la guerre des six-jours n’avait rien à voir avec l’idéologie sioniste et la construction du grand Israël! Plusieurs citations de David Ben Gourion indiquent que l’Etat israélien projetait de s’agrandir dès sa création en 1948. Ne parlons même pas de l’avance technologique incroyable de Tsahal par rapport à ses voisins arabes, qui met sérieusement en cause la possibilité d’une destruction de l’Etat hébreu! Et aujourd’hui c’est encore pire en matière d’exagération : pense-t-on sérieusement que le Hamas a les moyens de détruire Israël?

PS : de plus, et on l’oublie trop souvent, en 1967 Nasser était embourbé au Yémen, il n’avait pas les moyens de lancer une véritable attaque ailleurs, il ne faisait alors que de la provocation pour trouver une légitimité dans l’opinion arabe!

-Il déclare trouver intolérable que Bruno Kreisky (ancien chancelier autrichien d’origine juive mais antisioniste) ait pu dire que le peuple juif n’existait pas, qu’il a envie de lui dire « mêle toi de ce qui te regarde ». Le problème c’est que l’Etat israélien prétend agir au nom des Juifs du monde entier … ce qui au passage fait monter l’antisémitisme quand Tsahal commet des crimes. C’est donc aux sionistes de se mêler de leurs affaires! Les Juifs dans le monde sont avant tout des citoyens de leurs Etats respectifs : Français, Britanniques, Américains… Le gouvernement israélien n’a pas à parler en leurs noms.

-Il affirme enfin qu’Israël n’a fait que céder aux pressions internationales depuis sa création. Quel sens de l’humour! Si de véritables pressions étaient exercées contre la politique israélienne, Tsahal se retirerait de la Cisjordanie et du plateau du Golan, deux territoires occupés en violation du droit international.

En ce qui concerne le drame de Gaza je conseille fortement aux internautes de regarder le documentaire Gaza-Strophe, relatant le calvaire des Gazaouis après l’offensive « Plomb durci » fin 2008/début 2009.  Il est difficile d’en sortir indemne!

Article légèrement retouché le 22/03/2016

Publicités
Cet article a été publié dans Conflit israélo-arabe, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s